Usage

Interview Sonia Pinet – Développement produits cosmétiques, Yogah

Interview Blog - Sonia

Bonjour Sonia Pinet, merci de participer à cette interview pour le blog Yogah. Vous êtes en charge du développement de la gamme de cosmétiques au CBD de notre marque.

Peux-tu présenter ton parcours ?

De métier, je suis ingénieur en formulation cosmétique c’est-à-dire que je participe au développement des formules au sein des laboratoires. Pour cela, j’ai fait l’Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique (ENSCBP) au sein de la filière Chimie Génie Physique à Bordeaux. A la suite de l’obtention de mon diplôme d’ingénieur, je me suis spécialisée pendant 1 an en formulation cosmétique en suivant le Master 2 ICAP (Ingénierie des Cosmétiques, Arômes et Parfums spécialité cosmétique) à l’Université de Montpellier.

Peux-tu nous expliquer le processus de fabrication, jusqu’à sa mise sur le marché d’un produit cosmétique au CBD ?

Texture crème CBDLe processus de fabrication d’un produit cosmétique est complexe et comprend plusieurs étapes. Tout d’abord, le service marketing ou un client émet une idée ou un besoin, ici créer des cosmétiques contenant du CBD. De cela découle un brief marketing récapitulant le type de produit souhaité, la cible clientèle, les ingrédients à inclure et à exclure etc. Une fois ce cahier des charges établi, il est transmis au service R&D ou au laboratoire sous-traitant. Une réflexion sur le produit va alors avoir lieu en sélectionnant des matières premières, en regardant la réglementation en vigueur de ces matières, en étudiant la formule sur le papier. Ensuite, la formulatrice ou le formulateur va faire des tests en laboratoire pour obtenir la formule avec la meilleure texture, la meilleure odeur et la meilleure couleur. En parallèle, chaque formule réalisée est étudiée au niveau de sa stabilité pendant plusieurs semaines en étant soumise à des températures différentes (4°C, 25°C, 40°C, 50°C par exemple), avec une caractérisation en intégralité (au niveau physique, chimique, organoleptique, microbiologique). Une fois que la formule est stable et remplit les critères du brief, elle est alors testée sur un pilote, il s’agit d’une toute petite production d’essai entre 3 et 5 kg qui par la suite a vocation à être mise en production. La formule du produit cosmétique est transmise au service réglementaire afin de lui créer un Dossier d’Information Produit (DIP) et d’être enregistrée sur un portail en ligne. Si le produit est destiné à être commercialisé avec un logo bio, il faut alors réaliser une certification du produit. Pendant ce temps, le service marketing réalise la partie communication, packaging du produit. Une fois le produit mis en pot et emballé, il est alors commercialisé et mis à la vente.

Tu as débuté des premiers tests et peut-être déjà pris certaines directives, pour le lancement de nos produits cosmétiques au CBD. Peux-tu nous en dire plus ? Quelles ont été les conclusions de ton étude ?

Pour les produits CBD de Yogah, plusieurs produits de soin ont été envisagés. Il a fallu faire des choix pour un premier lancement. Pour cela, j’ai réalisé ce qu’on appelle des tests consommateurs afin de faire tester les produits et de déterminer les produits les plus appréciés et les plus importants selon le consommateur. Les tests consommateurs se font avec des questionnaires permettant de noter des paramètres (ex couleur, odeur, texture) sur chaque produit. Les conclusions de cette étude m’ont permis de sélectionner les 4 premiers produits cosmétiques à base de CBD pour le lancement de la gamme cosmétique Yogah.

Quels sont les bienfaits du CBD sur la peau ?
Quel produit et pour quelle partie du corps recommanderais-tu son usage ?

Huile massage CBDLe CBD est l’abréviation de la molécule du Cannabidiol. Le cannabidiol est inscrit dans la base de données européenne des ingrédients cosmétiques (COSING) qui recense leurs bienfaits. De plus, les fiches techniques du CBD chez chaque fournisseur démontrent ses propriétés. Ainsi, le CBD permet de protéger la peau en ayant des effets relaxants et apaisants grâce à sa propriété anti-inflammatoire (Gegotek et al., 2019 ; Petrosino et al., 2018 ; Sangiovanni et al., 2019). Les cosmétiques à base de CBD peuvent donc être un remède naturel pour calmer les peaux éprouvées (psoriasis, dermatite atopique et séborrhéique). Il peut être recommandé de l’utiliser dans des produits de soin de confort type crème, sérum, baume pour le visage et le corps. Pour le côté plutôt relaxant, apaisant du CBD, le produit envisagé peut être une huile de massage corps ou encore un baume relaxant sportif. Le CBD possède aussi des propriétés antioxydantes permettant de diminuer le vieillissement cutané ainsi que le stress oxydatif de la peau provenant de facteurs externes (pollution, UV, stress, anxiété…) (Atalay et al., 2020 ; Lee et al., 2017). Pour cet usage, un sérum ou une crème pour le visage peut être envisagé. Enfin, le CBD est sébo-régulateur, c’est-à-dire qu’il permet de réguler le sébum en équilibrant les peaux grasses à tendances acnéiques et en ayant des propriétés antimicrobiennes (Oláh et al., 2014 ; Jin and Lee, 2018). Pour ce type de bienfait, les produits recommandés sont plutôt un gel ou une lotion nettoyante visage et une crème légère visage.

As-tu une petite anecdote à nous raconter en lien avec l’étude consommateur des produits cosmétiques ?

J’ai plusieurs petites anecdotes !

Tout d’abord, j’ai découvert une petite réticence de certains consommateurs avec l’utilisation de produits contenant du CBD car ils avaient peur d’avoir des effets psychotropes après utilisation. Alors pas d’inquiétude pour les consommateurs qui auraient la même crainte, les produits cosmétiques à base de CBD ne contiennent pas de THC et donc il est impossible d’avoir des hallucinations !

Ensuite, lors de l’évaluation de l’odeur des produits, certains consommateurs ont voulu pouvoir sentir au plus près le produit et se sont retrouvés sans s’en rendre compte avec du produit sur le bout du nez, une situation plutôt cocasse car ils ne l’avaient pas senti !

Enfin, je mentionnerai qu’il est assez fréquent pour des personnes non-initiées à l’utilisation régulière de cosmétiques de soin, d’avoir une mauvaise appréciation de la quantité à appliquer lors du test. Ils se sont alors retrouvés à s’en tartiner les avant-bras ! Les tests consommateurs sont toujours un moment agréable, d’échanges conviviaux avec le consommateur et de rires face aux produits testés.