Peut-on mélanger le CBD et l’alcool ?

mélanger cbd et alcool

Envie de vous détendre ? Découvrez nos huiles CBD

Que l’on consomme du CBD (cannabidiol) de manière occasionnelle ou régulière, la question se pose : Peut-on boire de l’alcool et prendre du CBD sans risque ? Pour fêter un évènement ou simplement vous détendre autour d’un verre de vin, vous avez peut-être déjà mélangé les deux sans forcément réfléchir aux conséquences. D’autant plus qu’il existe maintenant des bières, des cocktails et autres boissons alcoolisées à base de CBD. Alors, est-ce que ce mélange est vraiment sûr ? Doit-on se passer de l’apéritif quand on a pris du cannabidiol dans la journée ?

En se penchant sur le sujet, on s’aperçoit que l’alcool et le CBD interagissent l’un avec l’autre. Est-ce pour autant dangereux pour la santé ? Après tout, le CBD et l’alcool n’ont pas les mêmes effets. Alors que le premier est un produit apaisant, le second est plutôt considéré comme un excitant. Pourtant, certaines études tendant à prouver que le CBD pourrait agir sur l’alcoolisme.

Alors, quels sont les effets de ce mélange sur l’organisme ? Dans ce guide très complet sur le CBD et l’alcool, nous vous expliquons quels sont les effets et les conséquences de cette association. Découvrez aussi comment le cannabidiol peut aider à lutter contre l’alcoolisme.

Le mélange CBD et alcool

Mélanger le CBD et l’alcool peut sembler étrange, mais nous ne sommes pas toujours conscients de cette association. Vous avez eu une journée stressante au boulot et vous avez pris quelques gouttes d’huile CBD en fin d’après-midi. En rentrant chez vous, vous décidez de vous détendre en buvant un verre de vin avec votre partenaire. Sans même réfléchir aux conséquences, vous venez de mélanger les effets de l’alcool et du CBD.

Autre cas de figure, vous pouvez être tenté par les nouvelles boissons alcoolisées du marché. Le CBD envahit tellement nos routines de bien-être qu’il existe maintenant une multitude de modes de consommation. C’est le cas des bières au CBD et d’autres boissons à base d’alcool et de cannabidiol.

Après tout, pourquoi ne pas combiner la sensation de relaxation qu’apportent ces deux produits ? Ça semble logique, mais quand on se penche sur leurs effets on s’aperçoit qu’ils peuvent être très différents.

Effets du CBD

Le cannabidiol, que l’on appelle aussi CBD ou cannabis light, est une molécule qui vient de la plante de chanvre. Elle agit avec le système endocannabinoïde (SEC) du corps humain.

Ce large réseau comprend notamment les récepteurs CB1 et CB2 qui sont présents dans tout l’organisme. On les retrouve principalement dans le système nerveux central, mais il y en a aussi dans certains tissus périphériques de notre peau et nos organes (poumon, muscle, foie…). En réalité, on trouve des récepteurs du SEC dans presque toutes les cellules du corps. Ils sont activés par ce que l’on appelle des ligands, provoquant alors un effet biologique spécifique.

Le système endocannabinoïde est donc responsable de notre équilibre et contrôle de nombreux systèmes biologiques comme le sommeil, le système immunitaire, la mémoire, la douleur ou encore l’appétit. En tant que cannabinoïde externe, le CBD s’ajoute à votre propre production naturelle de ligands et entraîne des modifications dans l’organisme.

Les effets du CBD :

  • Agit sur la bonne humeur ;
  • Préserve du stress oxydatif ;
  • Lutte contre le stress et l’anxiété ;
  • Renforce le système immunitaire ;
  • Protège et régule notre organisme ;
  • Favorise la détente et la relaxation ;
  • Possède des propriétés analgésiques ;
  • Aide à combattre les troubles du sommeil.

Contrairement au THC (tétrahydrocannabinol), un autre cannabinoïde issu du chanvre, le CBD n’est pas psychotrope et ne provoque pas d’effet euphorisant ou de dépendance. Il est plutôt connu pour ses bienfaits sur la santé et le bien-être ainsi que pour ses propriétés relaxantes.

Bon à savoir : Les experts en pharmacodépendance de l’OMS ont décrété que le CBD ne présente pas de danger pour la santé.

Effets de l’alcool

L’éthanol ou l’alcool éthylique, que l’on appelle alcool pur en langage courant, est obtenu à partir de la fermentation de fruits, de tubercules ou de grains. On peut considérer qu’un verre standard contient environ 10 grammes d’alcool pur, quel que soit le type de la boisson alcoolisée (vin, bière, alcool fort…).

Ce simple assemblage de levure et de sucres est en fait un produit psychoactif. Il agit comme un puissant dépresseur et interagit avec le système nerveux central. L’alcool peut donc modifier la conscience, les perceptions, le comportement et les ressentis.

Bon à savoir : Les effets immédiats de l’alcool dépendent surtout de l’alcoolémie, c’est-à-dire le taux d’alcool présentant dans le sang.

Les effets de l’alcool :

  • Désinhibition ;
  • Hypothermie ;
  • Pertes de mémoire ;
  • État de somnolence ;
  • Troubles de l’élocution ;
  • Réduction du champ visuel ;
  • Mauvaise coordination des mouvements ;
  • Diminution des réflexes et de la vigilance ;
  • Sensation d’euphorie, de détente ou même d’excitation.

Important : De très fortes doses peuvent conduire au coma éthylique, qui nécessite une hospitalisation d’urgence.

Le consommateur ne s’en rend pas forcément compte, mais les effets de l’alcool apparaissent dès le premier verre. Plus de 15% de la quantité consommée passe par l’estomac et atteint le sang, le reste est absorbé par l’intestin grêle.

L’alcool augmente alors le temps de réaction et diminue les réflexes, la vigilance et la résistante à la fatigue. Son effet désinhibant peut amener à sous-évaluer les dangers, conduisant à prendre des risques comme une vitesse excessive en voiture ou le fait de ne pas attacher sa ceinture.

Interaction entre le CBD et l’alcool

Nous l’avons souligné, l’alcool est techniquement considéré comme un dépresseur à cause de son action sur le système nerveux central. Cependant, il peut aussi avoir des effets stimulants ! Le CBD est similaire sur ce point puisqu’il est revigorant à petites doses et sédatif lorsqu’il est ingéré à plus fortes doses.

L’alcool et le CBD semblant tous deux relaxants, on pourrait s’imaginer que leurs effets sont décuplés et prolongés lorsqu’ils sont mélangés. Cependant, cette logique induirait que les désagréments comme la perte de contrôle et la désinhibition seraient également accrus par cette alliance. De plus, combiner les deux substances pourrait alors considérablement aggraver l’effet de somnolence. C’est en tout cas ce qu’il se passe lorsque l’on ingère du cannabis récréatif (ayant une forte teneur en THC) et de l’alcool. Alors, que disent les études ?

La recherche sur l’alcool et le CBD est encore insuffisante pour tirer des conclusions. Il est d’ailleurs possible que ce mélange de consommation n’implique aucun effet particulier. C’est ce qu’avance le scientifique Jackie Harding, travaillant pour la société de recherche et développement sur le cannabis Cannibistry Labs. Il déclarait dans une entrevue avec Well and Good : « Dans les études que j’ai vues, il n’y avait pas de différences significatives entre les personnes qui buvaient de l’alcool et celles qui mélangeaient l’alcool et le CBD. »

Comment le CBD interagit-il avec l’alcool ?

Les recherches qui concernent le lien entre le CBD et l’alcool ne sont pas encore très poussées, mais certaines d’entre elles sont prometteuses et nous permettent déjà de comprendre l’interaction entre le CBD et l’alcool.

Une des seules études qui concerne l’interaction entre le CBD et l’alcool a été publiée en 1979 dans la revue Psychopharmacology (1). Réalisée sur 10 volontaires, le but était d’évaluer l’impact du CBD ou de l’alcool sur les performances et les capacités motrices, ou encore l’alcoolémie des participants.

Ainsi, différentes boissons ont été distribuées :

  • Un placebo (jus d’orange et sucre),
  • De l’alcool seul dans du jus d’orange,
  • De l’alcool et du CBD dans du jus d’orange.

Le résultat a montré que les participants ayant consommé de l’alcool et la combinaison alcool – CBD présentent tous des déficiences importantes dans les tests. Très peu de différence a été remarquée entre les groupes ayant ingéré de l’alcool. Cependant, les volontaires ayant pris du CBD présentaient une alcoolémie significativement plus basse que les autres, même si l’affaiblissement de leurs facultés restait le même.

Le CBD peut-il aider à lutter contre l’alcoolisme ?

Bien qu’il ne soit pas recommandé de mélanger le CBD et l’alcool à des fins récréatives, cette association reste intéressante pour lutter contre l’alcoolisme. La condition ? Il est impératif que les deux produits soient consommés séparément, mais de façon complémentaire. On vous en dit un peu plus ?

De récentes recherches datant de 2019 démontrent que le CBD peut réduire plusieurs symptômes de la dépendance et du sevrage à l’alcool. C’est logique quand on sait que le cannabis light permet déjà d’aider à contrer les symptômes de nombreuses pathologies, mais aussi quand on se penche sur ses effets.

Les études n’ont, pour le moment, été réalisées que sur des rats, mais elles démontrent que le CBD pourrait :

  • Prévenir les rechutes
  • Éliminer la dépendance
  • Réduire la consommation d’alcool
  • Protéger l’organisme des effets néfastes de l’alcool

Nous savons qu’une consommation excessive d’alcool peut endommager les cellules et augmenter le risque d’inflammation ou de maladies chroniques (pathologies du foie, pancréatite ou certains cancers…). Or, le CBD aurait la capacité de protéger contre les dommages cellulaires.

Une autre étude (2) conclut que l’injection de CBD sur des souris aiderait à protéger contre la stéatose hépatique, une conséquence de l’alcool. Cette prise augmenterait l’autophagie, un processus qui favorise le renouvellement des cellules et conduit à une régénération tissulaire.

D’après une recherche plus récente (3)n le CBD aurait la capacité de réduire la consommation d’alcool en empêchant les rechutes. Elle n’a pas été réalisée sur l’homme, mais le cannabidiol pourrait également être bénéfique sur d’autres produits addictifs comme la cigarette.

Il est encore tôt pour affirmer que le CBD peut combattre toutes les formes d’addictions, dont l’alcoolisme. Cependant, nous savons qu’il est utilisé médicalement aux États-Unis et dans d’autres pays dans le sevrage des patients addicts à l’alcool et aux drogues dures. Les recherches scientifiques tendent aussi à prouver l’efficacité du cannabidiol sur le système endocannabinoïde, ainsi que son effet régulateur. Bien utilisé, il pourrait donc aider à diminuer les risques de rechute et de dépendance en agissant au moins sur les symptômes.

Important : Si vous souffrez d’alcoolisme, nous vous conseillons de demander conseil à votre professionnel de santé avant de consommer du CBD. Le cannabidiol ne présente pas de danger, mais l’alcoolisme nécessite une prise en charge médicale. Il est donc important de vérifier que le CBD est compatible avec votre traitement.

Quid des boissons alcoolisées au CBD ?

Le CBD est devenu si populaire que l’on retrouve de plus en plus de produits qui en contiennent. C’est le cas des aliments à base de cannabis light, mais aussi des boissons alcoolisées au CBD. On voit donc apparaître sur le marché, mais aussi dans des bars, de nombreuses bières et autres cocktails infusés au cannabidiol. Alors, que faut-il en penser ?

Les études étant limitées, il est important de rester prudent. D’après de nombreux professionnels, les conséquences sur le long terme de ce type de consommation mixte ne sont pas encore connues.

Bon à savoir : Il est généralement préférable d’essayer les deux molécules séparément. Si vous n’avez jamais utilisé de cannabis light, mieux vaut effectuer une première prise en dehors d’une boisson alcoolisée au CBD pour éviter les réactions imprévisibles.

Conclusion sur la consommation de CBD avec de l’alcool

En conclusion, les différentes recherches qui existent sur le sujet nous démontrent que la combinaison de l’alcool et du CBD pourrait s’avérer utile seulement lorsque ces substances sont consommées de manière distincte et complémentaire. Le cannabidiol pourrait en effet lutter contre certains des effets négatifs de l’alcool, voire devenir une aide pour lutter contre l’alcoolisme. Il aurait même la capacité de baisser l’alcoolémie, bien qu’il n’agisse pas sur tous les effets néfastes de l’alcool.

Si vous consommez du CBD et de l’alcool de manière récréative, la prudence reste de mise. Comme les effets du CBD ne sont pas forcément accentués par l’alcool et vice-versa, mieux vaut en profiter séparément et raisonnablement. Dans tous les cas, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin.

Sources :
(1) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/120541/
(2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4112960/
(3) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6098033/

Notre dossier sur la consommation de CBD

Avez-vous plus de 18 ans ? 
Vous devez être âgé de 18 ans ou plus pour accéder à notre boutique en ligne.

Accès interdit

Malheureusement, votre accès est restreint en raison de votre âge.
J'ai 18 ans ou plus J'ai moins de 18 ans
Commencez à taper pour voir les produits que vous recherchez.
Discuter avec Yogah.
1
Vous avez besoin d'aide ?
Hello 👋🏻
Pouvons-nous vous aider ? 😊