Quels sont les bienfaits du CBD ?

Découvrez nos huiles CBD et tous leurs bienfaits

Le CBD est un cannabinoïde issu de la plante de cannabis (chanvre). On le retrouve sous de nombreuses formes comme l’huile CBD, les cosmétiques, les infusions ou encore les compléments alimentaires. Si les consommateurs apprécient autant cette molécule, c’est parce qu’elle regorge de bienfaits pour l’organisme ! La communauté scientifique est d’ailleurs unanime quant aux vertus des produits au cannabidiol sur le bien-être. Alors, connaissez-vous bien toutes ses propriétés ? Dans cet article, nous abordons tous les bienfaits du CBD pour assouvir votre curiosité. Nous vous parlons aussi de son efficacité sur certains troubles et de ses effets secondaires possibles.

Les bienfaits du CBD

Le cannabidiol regorge de nombreux bienfaits, c’est la raison pour laquelle il entre dans la composition de certains médicaments. Utilisé pour traiter différentes maladies et leurs symptômes, on le préconise même pour favoriser le bien-être et la bonne santé. Propriétés anti-inflammatoires, antidouleur ou anti-stress, découvrez vite ses vertus quelle que soit sa forme (huile CBD, fleurs, infusion, cosmétique…).

Les propriétés anti-inflammatoires du cannabidiol

Les cannabinoïdes sont des substances actives du chanvre (cannabis sativa L) qui présentent des effets anti-inflammatoires naturels importants. C’est aussi le cas du CBD que l’on utilise en médecine pour traiter les inflammations.

Il faut savoir que le soulagement des douleurs chroniques est actuellement traité à l’aide d’anti-inflammatoires de la famille des opiacés, des dérivés de l’opium. Bien qu’ils soient efficaces, ils entraînent de nombreux effets secondaires : accoutumance, baisse des défenses immunitaires ou encore nausées, voire même dépendance. C’est pour ces raisons que de plus en plus de patients cherchent une alternative naturelle et se tournent vers le CBD.

Le cannabidiol est aussi un complément alimentaire très prisé des sportifs puisqu’il soulage les douleurs musculaires et articulaires. Certains athlètes de haut niveau l’utilisent pour augmenter leurs performances physiques et améliorer la récupération musculaire, évitant ainsi les blessures.

Les vertus anti-douleur du cannabinoïde

Nous l’avons évoqué ci-dessus, le cannabidiol contribue au soulagement des douleurs grâce à ses propriétés anti-inflammatoires. Ce n’est pas tout puisqu’on lui connaît aussi des vertus antalgiques et analgésiques !

L’utilisation de CBD stimule le système endocannabinoïde et plus particulièrement les récepteurs aux cannabinoïdes CB1 et CB2. Ce dernier joue un rôle-clé dans le contrôle de notre réponse auto-immune et de l’inflammation. Le cannabidiol a donc pour effet d’abaisser le seuil de la douleur, notamment dans le cas de maladies chroniques comme l’arthrose.

Bon à savoir : Une étude menée en 2021 (1) démontre que le CBD est aussi efficace qu’un antidouleur classique pour soulager les douleurs sur le court terme.

Le CBD pour lutter contre le stress et l’anxiété

Parmi les nombreuses propriétés du cannabis légal, on retient aussi ses effets anxiolytiques. Cela signifie qu’il peut aider l’organisme à gérer le stress quotidien, émotionnel et l’anxiété.

Selon une étude menée sur des animaux (2), ce cannabinoïde influence la manière dont les récepteurs cérébraux réagissent à la sérotonine. Or, la molécule de sérotonine est un neurotransmetteur qui permet la régulation de l’humeur et du comportement. D’autres études indiquent d’ailleurs que le CBD pourrait agir directement sur les parties du cerveau responsable du stress.

Plus simplement, le CBD favorise la relaxation et la détente. Cela peut sembler anodin, mais c’est une aide précieuse pour les personnes qui souffrent de stress chronique et d’angoisses. Le cannabidiol pourrait même devenir un véritable allié dans les traitements contre la dépression !

Ce n’est pas tout puisque les chercheurs estiment que le CBD serait efficace contre les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), la panique ou encore le stress post-traumatique.

Cannabidiol et trouble du sommeil

Les vertus relaxantes du CBD n’agissent pas seulement sur le stress, elles sont aussi efficaces sur le sommeil.

Il faut savoir que la plupart des troubles du sommeil, dont l’insomnie, sont liés à l’anxiété. En aidant l’esprit à se libérer des pensées parasites et des tensions, le CBD favorise un meilleur endormissement. Il limite aussi les réveils nocturnes, permettant un sommeil plus profond et réparateur. De quoi dormir sur vos deux oreilles !

Bon à savoir : Le cannabis est connu pour lutter contre les troubles du sommeil, mais le CBD est plus adapté que le THC qui peut nuire sur la qualité des nuits à long terme.

Mieux encore, une étude publiée dans le « National Center for Biotechnology Information » (3) a révélé que le cbd serait également efficace sur la vivacité dans la journée, malgré le manque de sommeil.

C’est une très bonne nouvelle pour les insomniaques puisque le cannabidiol s’avère être une bonne alternative aux somnifères. Contrairement à ces derniers, il n’entraîne pas de dépendance et ne présente aucun dangers pour la santé.

Action sur les troubles neurologiques et l’épilepsie

Le CBD est une substance active qui présente de nombreux intérêts contre les troubles neurologiques. Elle serait capable de soulager la dystonie et participerait même au traitement de l’épilepsie. Ce cannabinoïde agit en fait comme un sédatif ; il peut donc prévenir et soulager les crises.

Une étude (4) a démontré qu’après 3 mois de traitement à base de produit au CBD, 39% des enfants atteints d’épilepsie résistante aux traitements ont connu une réduction de plus de 50% de leurs crises.

Après avoir reçu une dose de 200 à 300 mg par jour de cannabidiol sur une durée de 4,5 mois maximum, 7 patients sur 8 souffrant d’épilepsie secondaire générale et résistante aux antiépileptiques ont vu leur état s’améliorer.

Bon à savoir : En limitant l’agitation des patients, le CBD peut être d’une grande aide pour traiter les symptômes de certaines pathologies comme la maladie de Parkinson.

Certaines études démontrent aussi que le CBD serait efficace dans le cadre du traitement des troubles du spectre autistiques, ainsi que la schizophrénie.

Le potentiel du CBD contre les problèmes de peau

Les propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes du CBD sont également efficaces sur les problèmes de peau. On vous en dit un peu plus ?

En réduisant la production de lipides dans les cellules de l’épiderme, le CBD régule la production de sébum et plus particulièrement l’activité des glandes sébacées. Or, c’est une mauvaise production de sébum qui est responsable des peaux grasses, de la sécheresse cutanée et de l’acné. Le cannabidiol protège également l’épiderme du stress environnemental comme la pollution.

Ce n’est pas tout puisque les nombreuses crèmes et baumes et autres cosmétiques CBD qui existent sur le marché peuvent aussi soulager certains désagréments comme les démangeaisons, les rougeurs et les gonflements. C’est particulièrement utile contre certaines affections cutanées (eczéma, psoriasis…).

Réguler son humeur avec le CBD

Le cannabidiol est capable de stabiliser l’humeur. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle on l’utilise contre le stress et l’anxiété. Ses bienfaits anxiolytiques puissants calment les crises d’angoisse, mais aussi les accès de colère.

En intervenant sur les symptômes liés à la nervosité (mal de ventre, boule à l’estomac, respiration saccadée…), il favorise forcément un meilleur bien-être et une bonne santé.

Prévenir la dégénérescence cellulaire

Dans un premier temps, il est important de savoir que l’implication du récepteur CB1 du système endocannabinoïde dans les maladies neurodégénératives a été clairement établie. Or, le CBD agit directement sur les récepteurs du système endocannabinoïde que l’on appelle CB1, notamment ceux présents dans le cerveau.

Le cannabidiol serait donc bénéfique dans le traitement de certaines pathologies lourdes et leurs symptômes :

  • Sclérose en plaques ;
  • Maladie de Parkinson ;
  • Maladie de la vache folle ;
  • Maladie de Creutzfeldt-Jakob ;
  • Accidents vasculaires cérébraux (AVC) ;
  • Forme commune de la maladie d’Alzheimer.

Certaines études réalisées sur des animaux ont démontré que le CBD pourrait inverser la mauvaise fonction cognitive observée chez des sujets atteints de la maladie d’Alzheimer et de Parkinson.

Bon à savoir : Le cannabidiol permettrait de réduire la toxicité bêta amyloïde et protégerait des dommages cérébraux.

Les autres effets du CBD

Vous venez de découvrir les principaux bienfaits du CBD, mais cette molécule ne s’arrête pas là. En fait, de nombreux autres effets du cannabidiol sont connus. On vous en donne quelques-uns ?

Des études menées aux États-Unis affirment que la consommation de CBD aurait des effets intéressants sur l’amélioration de la vie sexuelle. En fait, ce cannabinoïde allongerait la durée des rapports sexuels et permettrait des orgasmes plus intenses ! En agissant sur le stress et la fatigue, il peut aussi contribuer à l’augmentation de la libido.

Autre donnée importante, le cannabidiol est plébiscité dans le cadre du sevrage du THC et d’autres substances. En stimulant la production de dopamine, il induit une sensation de plaisir. Or, c’est justement le mécanisme de réponse basé sur la dopamine qui est à l’origine des phénomènes d’addictions.

Bon à savoir : La prise de CBD serait efficace pour arrêter de fumer ou pour gérer l’alcoolisme.

Enfin, s’il y a bien un domaine médical dans lequel l’efficacité du cannabidiol est prometteur, c’est dans celui de la lutte contre le cancer et ses symptômes. Des recherches sont menées depuis les années 1970 sur le potentiel anticancéreux du cannabis, dont le cannabinoïde qui en est issu : le CBD (5). Elles démontrent que certains cannabinoïdes ralentiraient la propagation des cellules cancéreuses et la croissance des métastases. De plus, le cannabidiol aiderait à diminuer les effets secondaires du traitement par chimiothérapie (douleurs, vomissements, insomnies et anxiété).

Pour quels troubles les personnes peuvent-elles prendre du cannabidiol ?

Quand on connaît les nombreux bienfaits du CBD, il n’est pas étonnant de le voir conseillé pour contre les symptômes de nombreux troubles.

  • Troubles du sommeil ;
  • Douleurs chroniques ;
  • Maladies chroniques ;
  • Problèmes de peaux ;
  • Inflammations chroniques ;
  • Troubles neurodégénératifs.

Bien sûr, cette liste n’est pas exhaustive et d’autres études scientifiques sont encore en cours sur les maux et les pathologies qui peuvent être soulagés par le CBD.

Peut-on utiliser le CBD pour se relaxer ?

Le CBD va avoir un effet relaxant en vous aidant à vous détendre et à lutter contre le stress et l’anxiété : le CBD provient du chanvre, qui est une plante adaptogène.

Qu’est-ce que ça signifie ?

Les plantes adaptogènes, comme le cannabis, sont des plantes qui vont avoir un effet positif sur la capacité d’adaptation de l’organisme. Elle va lui permettre de faire face plus efficacement aux facteurs de stress environnementaux (comme des émotions fortes suite à une mauvaise nouvelle, un environnement bruyant, une forte pression au travail, etc).

En ce sens, le CBD est donc un atout et un allié pour se relaxer et se décontracter. Il va vous aider à vous apaiser et à vous sentir relaxé.

Quels sont les effets secondaires du CBD ?

La consommation de CBD semble entraîner de nombreux bénéfices pour le corps, mais qu’en est-il de ses effets secondaires ? Comme toute substance, le cannabidiol peut provoquer certains désagréments qui dépendent de chaque organisme.

À noter : Les effets secondaires du CBD sont légers et plutôt rares. Ils dépendent la plupart du temps d’une mauvaise qualité de produit ou d’un surdosage. Si vous êtes dans cette situation, diminuez votre consommation de CBD (huile, fleur…) pour faire disparaître les symptômes. S’ils persistent, n’hésitez pas à aller consulter un médecin.

Quelques effets indésirables possibles du CBD :

  • Des nausées ;
  • De l’insomnie ;
  • De la somnolence ;
  • Une perte de poids ;
  • Une diminution de l’appétit ;
  • Une sensation de bouche sèche ;
  • Une baisse de la pression artérielle ;
  • Des étourdissements et des vertiges ;
  • Des troubles digestifs légers (diarrhées, constipation…).

Sources :
(1)  J. Schilling, C. Hughes, M. Wallace & co (2021). Cannabidiol as a Treatment for Chronic Pain: A Survey of Patients’ Perspectives and Attitudes.
(2) D. De Gregorio, R. McLaughlin, L. Posa & co (2018). Cannabidiol modulates serotonergic transmission and reverses both allodynia and anxiety-like behavior in a model of neuropathic pain.
(3) A. Kesner et D. Lovinger (2020). Cannabinoids, Endocannabinoids and Sleep.
(4) R. Huntsamn, R. Tang-Wai et A. Shackelfort (2020). Cannabis for Pediatric Epilepsy.
(5) E. Seltzer, A. Watters, D. MacKenzie & co  (2020). Cannabidiol (CBD) as a Promising Anti-Cancer Drug.

Découvrez notre dossier sur le CBD et le Bien-Être

Avez-vous plus de 18 ans ? 
Vous devez être âgé de 18 ans ou plus pour accéder à notre boutique en ligne.

Accès interdit

Malheureusement, votre accès est restreint en raison de votre âge.
J'ai 18 ans ou plus J'ai moins de 18 ans
Commencez à taper pour voir les produits que vous recherchez.
Discuter avec Yogah.
1
Vous avez besoin d'aide ?
Hello 👋🏻
Pouvons-nous vous aider ? 😊