CBD et Sport : tout savoir sur les effets du cannabidiol sur la pratique sportive

cbd & sport

Découvrez nos huiles CBD pour le sport

Bien que souvent assimilé au cannabis récréatif (marijuana, weed…), le CBD ou cannabidiol a de nombreuses vertus qui peuvent être utiles dans la vie de tous les jours. En plus de cela, il n’entraîne pas d’effets secondaires. Grâce à ces différents bienfaits (analgésiques, relaxants, anti-inflammatoires, sur le sommeil…), le CBD peut alors devenir un allié intéressant dans le monde du sport. Pourquoi ? Et comment fonctionne-t-il sur l’organisme ? Nous allons répondre à toutes les questions sur le CBD et le sport dans cet article.

Pourquoi les sportifs utilisent-ils du CBD ?

La pratique sportive, pour les sportifs amateurs ou professionnels, peut entraîner différentes réactions en plus de la libération de dopamine, qui procure une sensation de bien-être. Courbatures, fatigue, atteintes au muscles Ces situations peuvent être désagréables pour le sportif, et même le ralentir dans son entraînement. C’est à ce moment que le CBD peut entrer en action.

Quelle que soit sa forme (baume, huile, gélule…) et son mode d’administration (ingestion, voie cutanée, inhalation…), le CBD présente des vertus apaisantes qui peuvent venir aider le sportif. Mais où est-il vraiment une aide ? Vaut-il mieux prendre du CBD avant ou après le sport ?

Les bienfaits du CBD avant le sport

La prise de CBD avant l’activité physique peut aider à la préparation mentale de l’athlète que cela soit avant une session de sport ou une compétition. Son action contre l’anxiété et le stress favorise la concentration des sportifs en les aidant à oublier la pression. Sans effet psychotrope (contrairement à la marijuana), le CBD permet alors de se vider la tête pour se concentrer sur un but précis.

En plus de cette propriété anti-stress, le CBD peut apporter un regain d’énergie à l’athlète avant sa pratique. Et cela, sans aucun effet secondaire contrairement à la caféine, par exemple, qui augmente la nervosité et le rythme cardiaque.

Ces deux propriétés du CBD peuvent donc aider les athlètes à mieux appréhender une compétition ou un exercice, mais aussi à améliorer indirectement leurs performances. De plus, avec un esprit plus clair, il est plus facile d’éviter certaines blessures suite à une inattention.

Les vertus du CBD après le sport

Un produit au CBD (en huile, crème, gélules…) peut également être efficace après la pratique, et cela, pour différentes raisons :

  • Il a des propriétés anti-inflammatoires et permet d’accélérer la récupération musculaire en améliorant le sommeil.
  • Il a des propriétés analgésiques : il diminue la sensation de douleur et peut même remplacer les médicaments dans certaines situations, dont certains opioïdes qui peuvent entraîner une dépendance.
  • Il améliore la qualité du sommeil et conduit à une meilleure récupération.
  • Il possède des vertus myorelaxantes qui réduisent les crampes et les courbatures après l’effort…

Exemples de l’utilisation du CBD dans certains sports

Grâce à ces nombreux avantages, le CBD, quelle que soit sa forme, peut alors être utilisé dans de nombreuses activités physiques :

  • En musculation : il aide à réduire l’inflammation due aux micro-lésions des fibres musculaires, mécanisme nécessaire pour le gain de masse musculaire.
  • Pour le crossfit : il favorise une récupération optimale et limite la sécrétion du cortisol, qui est responsable des courbatures.
  • Dans les sports de combat, de contact (rugby…), d’endurance…
cbd sport bienfaits musculation

Comment le CBD agit sur l’organisme avant ou après une séance de sport ?

Que cela soit pour le sport ou uniquement pour la détente, le CBD agit de la même façon sur le corps. Pour cela, les molécules de CBD vont venir influencer les récepteurs du système endocannabinoïde : les récepteurs CB1 et CB2. Ces récepteurs se trouvent partout dans le corps humain et permettent de réguler les fonctions essentielles de ce dernier. Ainsi, l’activation des CB1 et/ou CB2 peut avoir une influence sur l’équilibre du corps (homéostasie) et donc sur :

  • La diminution de l’anxiété (CB1),
  • La baisse de la pression artérielle (CB1),
  • La gestion de l’appétit (CB2),
  • La diminution de l’inflammation (CB2),
  • La réduction de la douleur chronique (CB2),
  • Etc.

Extrait naturel du chanvre, le CBD ne représente aucun risque pour la santé de l’athlète : il n’est pas psychotrope par exemple, car il ne contient pas ou très peu de tétrahydrocannabinol (le taux de THC autorisé en France est de 0,2% au maximum). De la même façon, grâce à son action contre la douleur et l’inflammation, il peut être une alternative naturelle aux opioïdes qui peuvent rendre dépendant (sous accord d’un professionnel de santé après un examen complet).

Quel dosage de CBD pour les sportifs ?

Il n’y a pas vraiment de réponse à cette question. En effet, il n’y a pas de dose standard de CBD qui peut avoir un même résultat chez deux personnes. L’absorption du CBD par le corps va dépendre de nombreux facteurs comme le mode de consommation du CBD (par voie sublinguale, par ingestion, inhalation, par voie cutanée…), mais aussi de la concentration du produit.

En général, il est conseillé de commencer par une dose faible et de l’augmenter petit à petit, jour après jour, jusqu’à obtenir les effets désirés. Ainsi, même si le dosage moyen se situe entre 100 et 300 mg de CBD par jour, il est conseillé de débuter, pour un consommateur novice, doucement avec 20 mg de CBD par jour et étalés en plusieurs prises (matin, midi et soir). Il est ensuite possible d’augmenter le dosage de 20 mg chaque semaine.

Si vous ne souhaitez consommer du cannabidiol qu’après vos séances de sport, vous pouvez commencer par 1 prise ou 2 de 25 mg de CBD après le sport. Vous pouvez ensuite moduler la quantité de CBD petit à petit pour trouver votre dosage idéal.

Pour un usage de l’huile de chanvre par voie cutanée (huile de massage, crème à base de CBD…), 3 applications quotidiennes peuvent suffire. Ainsi, un massage de vos muscles au réveil, après un exercice et au coucher peut vous soulager et atténuer les douleurs.

cbd sport huile bienfaits recuperation

CBD et sport : quid de la législation ?

On pourrait croire que le CBD est interdit dans les compétitions sportives, et cela, depuis l’interdiction du tétrahydrocannabinol (et donc du cannabis) en 1998. Pourtant, il est légal en France, pendant les compétitions, mais aussi en-dehors de ces dernières. En effet, en 2018, l’Agence Mondiale Anti-dopage (AMA) a retiré le CBD de la liste des substances interdites en compétition. Par contre, les autres cannabinoïdes comme le THC sont toujours interdits (effet psychotrope…) comme le précise l’AMA sur son site :

Toutes les substances interdites de cette classe sont des substances spécifiées. Les substances d’abus de cette section sont : tétrahydrocannabinol (THC).
Tous les cannabinoïdes naturels et synthétiques sont interdits, par ex :

  • Dans le cannabis (haschisch, marijuana) et produits de cannabis
  • Cannabinoïdes synthétiques qui miment les effets du THC
  • Tétrahydrocannabinols naturels ou synthétiques

Sauf :

  • Cannabidiol

Liste des substances interdites en compétition, site de l’Agence Mondiale Antidopage

Ainsi, la Coupe du Monde de Football de 2018, en Russie, a été officiellement la première compétition autorisant son utilisation sans risques pour les athlètes.

Le CBD est-il utilisé par les sportifs de haut niveau ?

La réponse est oui ! Depuis la suppression du CBD de la liste des produits illicites et/ou dopants par l’AMA, de nombreux athlètes professionnels de haut niveau en consomme en parallèle de leur entraînement. Par exemple, une majorité des joueurs de la NFL aux États-Unis en consomment, tout comme une très grande part des joueurs en NBA. Mais cela ne s’arrête pas là, grâce à ces nombreuses vertus, le CBD est aussi une solution d’automédication naturelle prisée par les cyclistes ou les combattants de MMA. Ses propriétés anti-douleurs, anti-inflammatoires, mais également son action sur la qualité du sommeil et donc la récupération jouent un grand rôle dans la popularisation du CBD.

De nombreux sportifs ont d’ailleurs parlé publiquement de leur consommation de produits à base de CBD comme :

  • Nate Diaz (MMA),
  • Andrew Talansky (triathlon),
  • Tanner Hall (ski freestyle),
  • Floyd Landis (cyclisme)…

Et, pour valider les avantages du CBD dans le domaine sportif, l’Ultimate Fighter Championship (UFC), aux États-Unis, a lancé une grande étude durant laquelle des sportifs de MMA seront suivis pendant 8 ans pour permettre l’observation des vertus du CBD. Son but est de combler le manque d’études à ce sujet.

Comment prendre du CBD pour améliorer sa performance sportive ?

Mais dans ce cas, sous quelle forme prendre du cannabidiol pour booster son activité physique et sa performance ? Huile CBD, fleurs CBD, infusions, crème, huile de massage, produits alimentaires à base de CBD ou encore protéines à base de chanvre, il y en a pour tous les goûts.

Avant la pratique, il est plus utile d’opter pour une administration par voie orale afin de bénéficier d’un bien-être général et donc des vertus de l’extrait de chanvre. Pour ce faire, plusieurs solutions :

  • Choisir d’agrémenter un repas avec du CBD : les bienfaits de la molécule dureront plus longtemps (entre 4 et 6h) mais prendront du temps avant de se manifester (en moyenne 1 à 2h).
  • Opter pour l’huile CBD en sublingual en déposant quelques gouttes directement sous la langue. Ici les vertus seront beaucoup plus rapidement et pourront se faire sentir après 15 à 30 minutes. Il est donc conseillé de prendre l’huile 30 minutes avant l’activité physique.
  • Consommer de la protéine de chanvre de façon quotidienne, à la façon de la whey, pour booster les performances et la récupération grâce à une meilleure qualité de sommeil.

Après le sport, il est aussi possible de choisir parmi différentes huiles CBD, qu’elles soient full spectrum (spectre complet) ou broad spectrum (large spectre). Mais l’application du CBD par voie cutanée peut aussi avoir quelques avantages. Que cela soit sous forme d’huile de message, de spray sportif, ou de crème, l’application directement sur les zones et muscles sollicités par l’effort peut apporter un soulagement là où des douleurs se présentent.

Sources :
Danielle McCartney, et al.(2020) Cannabidiol and Sports Performance: a Narrative Review of Relevant Evidence and Recommendations for Future Research
Daniel Rojas-Valverde (2021) Potential Role of Cannabidiol on Sports Recovery: A Narrative Review
Jamie F. Burr, et al.(2021) Cannabis and Athletic Performance

Découvrez notre dossier sur le CBD et le Bien-Être

Commencez à taper pour voir les produits que vous recherchez.
Discuter avec Yogah.
1
Vous avez besoin d'aide ?
Hello 👋🏻
Pouvons-nous vous aider ? 😊