LIVRAISON GRATUITE EN POINT RELAIS À PARTIR DE 29,90 EUROS ! 🇫🇷.

Livraison gratuite en point relais dès 29,90 € ! 🇫🇷.

CBD et Test salivaire : ce qu’il faut savoir

cbd test salivaire ce qu'il faut savoir

Découvrez toutes nos huiles CBD de qualité

Le CBD et ses multiples bienfaits séduisent de nombreux consommateurs. On le retrouve sous toutes les formes, pour se détendre ou calmer de nombreux maux. Molécule cousine du THC, le cannabidiol n’est pas dangereux pour la santé et ne possède pas les mêmes propriétés. Mais en cas de dépistage du cannabis par les forces de l’ordre, est-ce qu’un test salivaire peut s’avérer positif après avoir consommé du CBD ? Cette question est légitime et peut inquiéter, la législation n’étant pas toujours claire. Et pour cause, un produit à base de CBD contenant un très faible taux de THC peut entraîner un résultat positif si vous ne respectez pas les taux recommandés par la loi française. Alors, quelles sont les substances détectées par ce type de test ? Comment prouver que l’on a consommé du cannabidiol et non pas du cannabis ? Quels sont les produits au CBD qui permettent d’éviter un test salivaire positif ? Toutes les réponses et nos conseils sont dans ce guide complet.

Le CBD est-il considéré comme une drogue en France ?

Le CBD n’est pas considéré comme une drogue en France et en Europe, il est même déclaré comme totalement inoffensif par la Cour européenne. Si la question se pose, c’est parce que la législation est longtemps restée ambiguë en France. Cette confusion vient de sa relation particulière avec le tétrahydrocannabinol (THC), un stupéfiant ayant la même origine que le cannabidiol. Pour le comprendre, il faut savoir que le THC et le CBD sont tous deux issus de la plante de Cannabis. Cependant, le chanvre qui permet la récolte du cannabidiol est différent de celui que l’on cultive pour le THC. En effet, ce sont les variétés de « Cannabis Sativa L. » qui sont sélectionnées pour la culture du CBD. Ces plants présentent l’avantage de contenir une grande quantité de cannabidiol, pour moins de 0,3% de THC.

Or, si le THC est connu pour ses effets psychotropes, ce n’est pas le cas du CBD. On vous en dit un peu plus ?

Quelle différence entre CBD et THC ?

Le CBD et le THC sont deux cannabinoïdes, des composés chimiques sécrétés par la plante de Cannabis. Ils ont la particularité de pouvoir interagir avec le système endocannabinoïde, mais pas de la même façon.

Pour rappel : Le système endocannabinoïde est à l’origine de l’homéostasie, le maintien de l’équilibre du corps. Il influe sur de nombreuses fonctions essentielles de l’organisme tel que la faim, la douleur, l’énergie ou encore l’appétit.

Les deux molécules ont la même formule chimique : 30 atomes d’hydrogène, 21 atomes de carbone et 2 atomes d’oxygène. La différence vient de la manière dont leurs atomes sont disposés, modifiant leurs propriétés chimiques et la manière dont ils affectent le corps humain.

Ces cannabinoïdes fonctionnent tous deux en liaison avec les récepteurs principaux du système endocannabinoïde :

  • Les récepteurs CB1 : ils sont majoritairement présents dans le cerveau, plus particulièrement dans les terminaisons nerveuses périphériques et le système nerveux central.
  • Les récepteurs CB2 : plus ciblés, ils concernent surtout le système immunitaire.

Le THC est agoniste des récepteurs CB1, ce qui signifie qu’il a la capacité de les activer. En revanche, le CBD est classé comme un antagoniste des récepteurs CB1. Il n’agit donc pas directement sur ces récepteurs, mais plutôt sur la concentration en endocannabinoïdes. Il supprime même la possibilité d’activation des récepteurs CB1 par d’autres cannabinoïdes, comme le THC par exemple.

Ainsi, le THC peut affecter l’état mental, la perception et le sens de la réalité. Au contraire, le CBD est une substance avec des propriétés antipsychotiques et n’est pas psychotrope. De même, alors que le THC peut causer de l’anxiété lorsqu’il est consommé à fortes doses, le CBD démontre un effet inverse. Le cannabidiol est donc nettement plus adéquat à un usage de confort en aidant à diminuer les douleurs de certaines maladies.

Comment fonctionne un test salivaire ?

Un test salivaire est un moyen utilisé pour dépister la consommation récente de stupéfiants lors de contrôle routier par la gendarmerie ou la police. On appelle cette méthode « qualitative », car elle permet de vérifier si de la drogue est présente dans votre organisme, mais pas d’en déterminer la quantité exacte. Alors, comment fonctionne ce type de dépistage de drogues et quelles sont les substances qu’il détecte ?

Fonctionnement

Le fonctionnement d’un test salivaire est très simple et immédiat. Il suffit de prélever un peu de salive chez le potentiel consommateur à l’aide d’une bandelette de prélèvement. Une première barre de témoin doit apparaître pour prouver que le test n’est pas défectueux. Si elle est seule, le test est négatif. Si une seconde barre apparaît, le test est positif.

Bon à savoir : La bandelette de prélèvement est en fait imprégnée d’un réactif chimique. Ce réactif est calibré de sorte à donner un résultat positif lorsque la molécule détectée dépasse un certain seuil de concentration.

Substances détectées par les tests salivaires

Un test salivaire s’avère capable de dépister la présence d’une molécule spéciale dans l’échantillon testé, mais on dénombre beaucoup de substances illicites. C’est la raison pour laquelle il existe différents tests salivaires, en fonction des produits stupéfiants recherchés.

Parmi les substances détectables lors d’un test salivaire, on trouve :

  • THC (Cannabis) : détectable 6 à 10h après une consommation occasionnelle, ou 24 heures à 8 jours pour un usage régulier.
  • AMP (Amphétamines) : détectables 40 à 60 heures après leur consommation.
  • COC (Cocaïne et Crack) : détectables 24 à 48 heures après leur consommation.
  • OPI (Héroïne et Opiacés) : détectables 36 à 48heures après leur consommation.

Le test salivaire propre à la détection de cannabis ne détecte donc pas n’importe quel cannabinoïde, il se concentre sur le THC. Si vous souhaitez en savoir plus sur la durée de positivité au tétrahydrocannabinol, vous pouvez consulter Drogues Infos Service.

Le CBD peut-il être détecté par un test salivaire ?

Bien que le CBD soit un cannabinoïde, il ne fait pas partie des substances qui peuvent être détectées par le test salivaire.

Cela s’explique par le fait que le seul cannabinoïde recherché dans un test de dépistage de cannabis est le THC. C’est compréhensible quand on sait que cette molécule possède un effet planant et peut vous pousser à prendre des risques, pour vous comme pour votre entourage.

Le CBD ne modifie pas votre manière de vous comporter. Il ne provoque pas d’effets psychotropes, d’euphorie ou de problèmes de santé publique particuliers. Pour toutes ses raisons, il n’est pas illégal à la vente et à la consommation. C’est pourquoi il n’y a aucun intérêt à dépister le cannabidiol dans un test salivaire.

Pourquoi mon test salivaire est positif après avoir consommé du cannabidiol ?

Vous avez réalisé un test salivaire après avoir consommé du CBD et il s’est tout de même avéré positif. Comment est-ce possible ? Le corps humain ne fabrique pas de THC, cette molécule ne peut être apportée que par le cannabis et ses dérivés. Il est donc très rare de connaître un faux positif, à moins que le test ne soit défectueux.

Maintenant que vous connaissez le fonctionnement de ce test de dépistage, vous savez que le cannabidiol n’est pas un cannabinoïde détectable par un test salivaire. Seule la molécule de THC est dépistée. Alors comment peut-on être positif au THC, en consommant du CBD ? Cela vient tout simplement du type de produit consommé.

En France et dans la plupart des pays d’Europe, le cannabidiol provient de variétés de chanvre avec un taux de THC inférieur à 0,3%. Il peut servir à la fabrication de compléments alimentaires, de produits cosmétiques, d’huile de CBD ou encore de liquide pour cigarette électronique. La règle ? Le produit fini doit être exempt de THC, ou n’en contenir que des traces infimes. Cependant, d’autres pays sont beaucoup plus souples au niveau de cette législation. Il est donc possible d’acheter des produits dont la teneur en THC est plus élevée.

Si un test salivaire est réalisé quelques heures après votre consommation, il sera capable de relever des traces de THC dans votre organisme. Donc, un produit à faible teneur en THC peut conduire à un test salivaire positif si vous avez consommé du CBD.

Comment prouver que l’on a bien consommé du CBD en cas de test salivaire positif ?

Si vous êtes soumis à un test salivaire et qu’il s’avère positif au THC alors que vous n’avez consommé que du cbd, il est possible de réclamer la réalisation d’une prise de sang pour le contester.

À noter : Cette condition est indispensable pour pouvoir demander une contre-expertise. Selon le ministère de l’Intérieur, votre demande doit être effectuée dans les 5 jours qui suivent la notification du résultat de l’analyse de votre prélèvement.

Le résultat du prélèvement sanguin permettra au biologiste de déterminer l’ancienneté ou l’absence de consommation, en fonction de la quantité de THC relevée. Il pourra également attester de la positivité du test due à des traces de THC dans votre produit au CBD.

Nous vous conseillons également de garder sur vous l’emballage du produit au CBD que vous consommez et sa notice. Vous pourrez ainsi prouver qu’il répond bien aux critères imposés par la législation française.

Bon à savoir : Attention aux fleurs de CBD qui ressemblent au cannabis. Si elles sont légales en infusion, il n’est pas conseillé de les consommer par combustion. Or, il sera difficile de prouver votre mode de consommation en cas de contrôle !

Quels produits au CBD privilégier pour éviter les tests salivaires positifs ?

Il existe de nombreux modes de consommation différents du CBD et certains d’entre eux sont plus susceptibles de provoquer un résultat positif lors d’un test salivaire. C’est le cas par exemple des fleurs de CBD destinées à l’infusion qui peuvent contenir plus de THC que d’autres produits comme les huiles et les capsules. En effet, il n’existe encore aucune technique pour éliminer complètement cette molécule des fleurs de CBD.

À retenir : Il est possible de trouver des huiles de CBD, des concentrés et des e-liquides contenant 0% de THC. Consommer ces produits ne risque donc pas de provoquer un test salivaire positif.

Dans le cas des huiles de CBD, nous vous conseillons de choisir celles qui portent l’appellation « Broad Spectrum », qui indique qu’elles sont exemptes de THC. Attention aux huiles Full Spectrum qui contiennent du THC. C’est d’autant plus important pour une consommation sublinguale, c’est-à-dire sous la langue via la glande salivaire, alors même que le test de dépistage est réalisé à l’aide de salive.

huile cbd broad spectrum sans thc

Quel que soit le produit choisi, restez attentif à sa provenance et sa qualité puisque la législation diffère d’un pays à l’autre. De plus, nous vous conseillons de ne pas prendre le volant en cas de consommation de produits au CBD contenant du THC.

Autres conseils pour éviter un test positif après avoir consommé du cannabidiol

Le risque d’un test salivaire positif après avoir consommé du cannabidiol dépend du produit au CBD utilisé, mais aussi de la méthode de consommation et de votre métabolisme. Heureusement, cette situation peut être évitée en suivant quelques conseils.

Dans un premier temps, il est fortement recommandé d’acheter vos produits auprès de vendeurs reconnus ayant le siège social de l’entreprise en France. Ils doivent être testés en laboratoire et contenir moins de 0,3% de THC.

N’hésitez pas à bien vous hydrater en cas de doute. Boire beaucoup permettra de diluer le sang, la salive et l’urine. Dans le cas d’un test salivaire, cela diminuera le risque d’avoir un test positif en cas de dépistage routier.

Enfin, vous avez également la possibilité de réaliser vous-même un test salivaire avant de prendre la voiture sur la route, par mesure de sécurité.

Tout savoir sur le cannabidiol (CBD)

Commencez à taper pour voir les produits que vous recherchez.
Discuter avec Yogah.
1
Vous avez besoin d'aide ?
Hello 👋🏻
Pouvons-nous vous aider ? 😊